Ici à Black Diamond, nous recevons fréquemment des mails de personnes qui nous posent des questions techniques relatives au matériel... et nous faisons de notre mieux pour apporter une réponse à chacune. Les utilisateurs sont souvent curieux d’en savoir plus au sujet du montage de tel point d’ancrage, de tel usage d’un produit, de tel vieux matériel qu’ils possèdent et s’il est toujours utilisable, etc. etc. Ils nous demandent aussi si nous pouvons effectuer quelques tests pour eux. Il n’est malheureusement pas possible de tester tous les vieux équipements trouvés dans vos sous-sols mais de temps en temps l’équipe du QC tente de satisfaire la curiosité des grimpeurs en faisant la lumière sur certaines questions.

Dans ce labo Qualité, nous avons examiné quatre questions émanant de nos clients au sujet de différents produits :

·        (1) Un harnais décoloré provenant d’une vitrine de magasin. Les rayons du soleil affectent-ils la résistance d’un harnais ?

·        (2) Une corde inutilisée correctement stockée qui date de plus de vingt ans. Est-ce que je peux quand même grimper avec ou est-ce que je dois m’en débarrasser et m’en procurer une neuve ?

·        (3) Certains anneaux de sangles que mon partenaire a sur son porte-matériel paraissent douteux. Au vu de leur état délabré, dois-je continuer à les utiliser ou dois-je les remplacer ?

·        (4) Quelques sangles et cordelettes sur lesquels un grimpeur terrorisé s’est encordé à un relais. Quatre grimpeurs se sont encordés sur quelques sangles et cordelettes à un relais sur arbre. Y a-t-il une quelconque raison de s’inquiéter ?

Décharge de responsabilité :  Comme toujours, les affirmations qui suivent ne sont pas irréfutables. Allons tester et analyser les données afin de répondre à certaines questions et nous faire notre propre opinion. Du point de vue méthodologique, nous utilisons un point de donnée pour le produit douteux et un point de donnée pour le produit neuf de comparaison. Donc il n’est pas nécessaire d’inonder BD de courriers et de commentaires parce que cela vous semble incompréhensible et incohérent statistiquement parlant : nous en sommes conscients.

Remarque : Pour référence, certains préfèrent mesurer en Kilonewton, d’autres en pounds (livre-force) – donc nous indiquons les deux.  1kN = 224.8 lbf.

HARNAIS NEUF, INUTILISÉ, DÉCOLORÉ

observing harnesses to be tested

Un magasin de détaillant met un harnais Momentum Black Diamond dans sa vitrine d’exposition. Au bout de plusieurs mois, ils changent le produit de la vitrine et remarquent que le harnais de couleur rouge s’est décoloré. Ils se posent la question de savoir s'ils peuvent proposer une réduction sur le harnais et le vendre ou s’ils doivent le mettre au rebut. La décoloration superficielle du harnais sous l’effet du soleil affecte-t-elle la résistance et/ou la performance ?

engineer highlighting parts of the harness that has been sun-faded

Harnais décoloré par le soleil

Nous avons testé le harnais douteux et l’avons comparé aux résultats des tests d’un même modèle de harnais tout neuf et non décoloré par le soleil.

harness fit on to the testing figure

Nous avons effectué les tests aux normes CE/UIAA, consultables ici : http://theuiaa.org/wp-content/uploads/2016/08/UIAA-105-Harnesses_May-2014.doc2_.pdf

specifications for UIAA testing standards

Avec l’aimable autorisation de theuiaa.org

Résultats

table of the sun-faded harness results

Observations, réflexions et commentaires

Avec un seul point de donnée par test, ce n’est pas vraiment pertinent d’affirmer lequel est plus résistant qu’un autre. Cependant, le harnais décoloré par le soleil passe avec succès le test principal ainsi que les tests des composants. La réalité c’est que toutes les valeurs indiquées se situent essentiellement dans la fourchette des résultats que l’on obtiendrait avec un harnais neuf. Cela ne signifie pas que la décoloration par les rayons solaires ne peut pas affecter la résistance. C’est une possibilité que l’on a pu constater dans quelques articles précédents du QC Lab.  Il est important ici de comprendre que la construction du harnais peut faire une différence. Ce harnais notamment présente une construction en sangles internes recouvertes d’une membrane rembourrée confortable. Cette membrane rembourrée est la partie la plus visiblement décolorée du harnais (la partie de couleur rouge), un élément qui ne fournit en réalité aucune résistance.

S’il s’agissait d'un harnais différent ou peut-être si le harnais était tourné selon une orientation différente de sorte que les sangles internes (la ceinture par exemple) soient exposées au soleil, alors il est possible que la résistance limite soit réduite.

Donc, bien que dans ce cas, le soleil ne semble pas affecter la résistance du harnais, il est certain que les rayons du soleil peuvent décolorer les sangles internes au point de réduire la résistance. Si le matériel dont votre vie dépend se décolore, il est généralement recommandé d’être prudent, c’est-à-dire de le mettre au rebut et de le remplacer.

CORDE INUTILISÉE DE 20 ANS D’ÂGE

J’ai reçu récemment un message de la part d’un honorable utilisateur me disant qu’il avait « trouvé dans sa cave une VIEILLE corde toute neuve ».  Elle avait été stockée correctement, dans un endroit frais et sec. Cette corde n’ayant jamais été utilisée, il m’a demandé si celle-ci se comporterait comme une neuve.

Il y a plusieurs année de cela, un employé BD de longue date avait posé la même question. Il avait en sa possession une corde toute neuve datant d’une vingtaine d’années... Il nous l’a apportée afin de la faire tester. à l’époque nous avions comparé sa résistance maximale avec une corde de diamètre similaire et trouvé qu’elle se comportait quasiment comme une corde neuve. Nous avons décidé de procéder de la même façon avec cette corde.

Nous avons mesuré le diamètre de cette bonne vieille corde de 10,5 mm et il nous a fallu chercher quelque chose de semblable qui soit neuf et à proximité. Je n’ai pas pu vraiment trouver un modèle aussi imposant que du 10,5 mm mais j’avais quand même sous la main la nouvelle corde Black Diamond 10.2mm prévue pour l’an prochain. Cette fois, nous avons fait trois tests simples et rapides :

·        - Résistance maximale à la traction - en utilisant simplement des nœuds de huit à chaque extrémité (parce que c’est beaucoup plus rapide)

·        - Résistance maximale à la traction - en utilisant simplement des montages sur brin simple (en excluant le nœud)

·        - Force maximale avec chute de facteur 1 (nœuds de huit avec charge de 80 kg pré-montée, trois chutes de Facteur 1 consécutives sans distension de la corde ni desserrage de nœuds, etc.)

20-year old rope being tested

Corde inutilisée datant de vingt ans attachée par des nœuds de 8

rope being tested

Comparatif Corde Brin simple

*Cela vaut la peine de noter que malgré la présence de notre tour de chute interne, nous ne réalisons pas de tests de chute certifiés UIAA ici à Salt Lake City.  Typiquement ces tests sont réalisés dans nos usines de fabrication de cordes.

Résultats

table showing the results of the rope testing

Observations, réflexions et commentaires

Une fois de plus, avec pour seule entrée un point de donnée par test, il semblerait que la vieille corde inutilisée de vingt ans d’âge soit aussi performante que si sa fabrication datait de la veille. Ces résultats étaient les mêmes que les résultats obtenus il y a quelques années lorsque j’avais testé une vieille corde inutilisée et stockée dans de bonnes conditions.

La vieille corde inutilisée avait des résultats très proches de ceux de la neuve :

·        —La résistance maximale utilisant des nœuds de 8, ou les montages sur brin étaient incroyablement similaires.

·        —Les nœuds de 8 ont amoindri la résistance de la corde selon un pourcentage similaire dans les deux cas (typiquement les nœuds peuvent réduire la résistance de la corde sur brin simple sur une valeur située en moyenne entre 20 et 30 %).

·        —L’impact de la force de chute de facteur 1 (FF1) est très similaire dans les deux cas et augmente de la même manière à chaque chute – de même qu’avec des chutes répétées sur la même section de corde sans distension de la corde.

C’est en réalité incroyable à quel point les résultats étaient proches - mais nous devons garder en mémoire que nous n’avons qu’un seul point de donnée et que nous ne comparons pas exactement les mêmes échantillons ici : la vieille corde fait 10.5mm de diamètre et la neuve fait du 10.2mm provenant d'un fabricant différent avec une construction probablement différente. Il est important de retenir cette information pour avoir une vue d’ensemble.

Je faisais quelques recherches sur Internet au sujet des comportements des vieilles cordes non usagées lorsque j’ai trouvé ceci sur le site Tendon :

Lors du processus de fabrication de la corde, les fibres sont mécaniquement doublées, torsadées et tressées à différents stades. Ce processus permet d’obtenir des fibres contraintes mécaniquement. Un stockage à long terme entraîne un ralentissement de la distension. C’est-à-dire que la contrainte sur les macromolécules est « relâchée ». Ce phénomène n’est pas dangereux, au contraire il est en lien avec l’amélioration des propriétés dynamiques. Les travaux de recherche ont montré que les résultats des tests de performance dynamique des cordes qui avaient été stockées (de manière optimale) pendant plusieurs années étaient souvent meilleurs que ceux mesurés immédiatement après fabrication. En outre, le Polyamide ne contient pas d’additifs ni d’adoucissants comme, par exemple, le PVC qui pourrait se diffuser. C’est la raison pour laquelle aucune fragilisation de la corde ne survient.

Oui mais pourquoi devrais-je grimper sur du vieux matériel non usagé ? Et bien, en définitive, le choix vous appartient. Heureusement la technologie évolue et l’équipement disponible sur le marché s’améliore chaque année. À cet égard, cette corde est considérée comme extra large par les critères modernes et la plupart des grimpeurs ne seraient pas ravis d’emporter en falaise une vieille corde d’aussi gros diamètre, et encore moins un système d’assurage pour fonctionner correctement avec. De plus, comme nous le savons tous, l’escalade est un jeu sérieux. Donc si jamais on se met à douter de sa corde ou de toute pièce de matériel il vaut probablement mieux mettre la pièce en question au rebut.Beobachtungen, Gedanken und Anmerkungen

Wieder scheint es mit nur einem Datenpunkt pro Test, dass das 20 Jahre alte, unbenutzte Seil sich so verhält, als wäre es erst gestern hergestellt worden. Dies waren die gleichen Ergebnisse wie vor ein paar Jahren beim Test eines alten aber unbenutzten Seils, das ordnungsgemäß gelagert worden war.

Das alte, unbenutzte Seil reflektierte ziemlich genau die Ergebnisse des neuen Seils:

·        — Die ultimative Zugfestigkeit mit oder ohne 8er-Knoten war jeweils fast identisch.

·        — Die 8er-Knoten schwächten das Seil in beiden Fällen um einen ähnlichen Prozentsatz (typischerweise können Knoten die Bruchfestigkeit um 20 – 30 % schwächen).

·        — Bei den Falltests mit Sturzfaktor 1 war der Fangstoß in beiden Fällen sehr ähnlich und stieg mit jedem Sturz ähnlich an, wie es bei wiederholten Stürzen auf denselben Seilabschnitt, ohne ihn zu entlasten, üblich ist.

Es ist eigentlich unglaublich, wie nahe die Ergebnisse beieinander lagen. Jedoch müssen wir bedenken, dass wir nur einen Datenpunkt ermittelt und ungleiche Muster verglichen haben. Das alte Seil hat einen Durchmesser von 10,5 mm, während das neue 10,2 mm hat, von einem anderen Hersteller ist und wahrscheinlich eine andere Konstruktion besitzt. Es ist wichtig, diese Informationen als Orientierungshilfe zu betrachten, um einen Einblick zu erhalten.

Ich habe ein wenig im Internet recherchiert, um Informationen über alte, unbenutzte Seile zu erhalten und fand diesen Eintrag auf der Webseite von Tendon:

Bei der Seilproduktion werden die Fasern in mehreren Schritten mechanisch verdoppelt, gedreht und geflochten. Bei diesem Prozess erreichen die Fasern schließlich einen Zustand der mechanisch induzierten Spannung. Eine längere Lagerung führt im Laufe der Zeit zu einer Entspannung. Dies bedeutet, dass sich die Belastung in den Makromolekülen reduziert. Dieses Phänomen ist nicht schädlich, im Gegenteil, es geht mit einer Verbesserung der dynamischen Eigenschaften einher. Forschungsarbeiten zeigten, dass die Testergebnisse zum dynamischen Verhalten von Seilen, die mehrere Jahre (optimal) gelagert wurden, oft besser waren als die unmittelbar nach der Produktion gemessenen Werte. Polyamid enthält auch keine Zusatzstoffe und Weichmacher wie z.B. PVC, die ausdiffundieren könnten. Aus diesem Grunde tritt keine Versprödung auf.

Ist es also ratsam, mit einem alten aber unbenutzten Ausrüstungsgegenstand zu klettern? Die Entscheidung liegt bei dir. Möglicherweise gibt es inzwischen neue Technologien und bessere Ausrüstung auf dem Markt. In diesem Fall würde man das Seil gemessen an modernen Standards als extrem dick bezeichnen. Die meisten Leute wären wenig begeistert, ein so schweres altes Seil zum Fels zu schleppen. Auch beim Sichern sind solche Seile nicht besonders handlich. Außerdem wissen wir alle, dass es beim Klettern ernstzunehmende Gefahren gibt. Wenn du also jemals Zweifel an deinem Seil oder irgendeinem Teil deiner Ausrüstung hast, ist es wahrscheinlich am besten, es auszusortieren.

LES SANGLES DE JON WEBB

slings laid out that were tested

Le matériel de mon ami Jon est en quelque sorte embarrassant. Je suis sorti grimper le Diamond avec lui il y a plusieurs années et j’avais été sidéré par le fouillis de ce qu’il appelle son rack. Les années passant, il a depuis lentement et raisonnablement amélioré la chose. Cependant, la dernière fois que nous avons grimpé ensemble, en sortant son rack, il s’est mis à s’inquiéter de l’état de ses sangles. J’ai remplacé ses sangles par des neuves et je lui ai dit que je les ferai tester pour voir si ses craintes étaient fondées.

engineer taking notes for testing
table showing results of testing

Observations, réflexions et commentaires

En général, bien que le matériel de Jon Webb ait l’air un peu mal en point, dans LA PLUPART des cas, il est en réalité tout à fait fiable. Les sangles ne répondaient pas toutes aux exigences de 22kN mais elles sont loin d’être un souci de sécurité dans des conditions normales d’utilisation. 

À L’EXCEPTION …

...de cette TRÈS vieille et TRÈS décolorée sangle express en Dyneema datant des années 90. Pour être honnête, Jon en réalité ne grimpait pas sur celle-ci - elle était simplement dans son sac à dos. Mais examinons cela de plus près. Une sangle cousue neuve offre une résistance de 22kN et notre point de donnée typique était supérieur à 26kN. La vieille sangle en Dyneema de Jon a cédé à la rupture à 10,5 kN. C’est maintenant que cela se complique ! Elle a perdu plus de la moitié de sa résistance, en raison de sa décoloration au soleil, de l’abrasion, de l’usure et du vieillissement. Une charge de 10kN EST en effet quelque chose que l’on peut rencontrer sur le terrain - cela qualifie donc un équipement douteux qui ne doit pas être utilisé - et comme je l’ai indiqué, n’était pas utilisé.

Donc à l’exception de cette sangle express clairement très vieille, le matériel de Jon qui en réalité AVAIT L’AIR un peu usé, effiloché, mal en point s’est révélé après tests être suffisamment résistant pour une utilisation classique. Une fois encore, les répercussions psychologiques sont importantes.  Lorsqu’il s’agit de matériel dont notre vie dépend, le mieux est de ne pas avoir le moindre doute dans un coin de sa tête afin de pouvoir se concentrer sur la grimpe. En cas de doute, jetez le matériel.

Le vrai problème dans ce cas est pour quelle raison cette vieille sangle douteuse se trouve-t-elle dans le sac de Jone Webb finalement ? Un des enseignements à tirer ici DANS LE CAS OÙ vous devez éliminer du vieux matériel : il est préférable de détruire complètement la pièce en question de manière à éviter toute confusion plutôt que d’utiliser par mégarde un élément non fonctionnel sur le terrain.

SANGLE ET CORDELETTE PROVENANT D’UN RELAIS SUR ARBRE

engineer reviewing the tested webbing and cord
Voici un échange de mails entre un grimpeur, le service client BD et moi-même... Client : Je suis un grand fan des produits BD et j’utilise depuis longtemps tous types de matériel BD. J’ai beaucoup apprécié l’Enormo Podcast et pensé à vous lorsque la situation s’est présentée. Je suivais une formation en escalade la semaine dernière et le formateur avait en charge 12 élèves qui descendaient en rappel sur un relais sur arbre. J’ai été encordé à un rappel pré-monté de 4 personnes qui potentiellement pouvait chacun exercer une sollicitation sur la corde/l’ancrage dans le cas où un grimpeur perdrait pied et ferait voler tous les autres. Je n’étais pas emballé par la sangle au relais ni par le fait de devoir grimper fort sur la corde avec 3 autres personnes. Nous avons eu une discussion où j’ai eu l’impression que mon inquiétude n’était pas prise au sérieux. Je suis revenu le jour suivant, j’ai remplacé l’ancrage par une cordelette neuve et j’ai coupé le vieux bout de corde. Un bout de cordelette 6 mm et une sangle plate 1,27 cm avec la date 12/14 écrite dessus. Est-ce-que je pourrais éventuellement vous envoyer Ie tout pour que vous testiez la résistance ? Ce serait génial et instructif pour toutes les personnes concernées. Merci de l’attention que vous voudrez bien porter à cette requête. KP : Bien sûr Merci de l’envoyer Veuillez inclure une copie du présent mail Remarque : d’une part, le matériel est résistant, d’autre part, le matériel ne dure pas éternellement En cas de sollicitations classiques - Je ne m’inquiéterais pas pour cette sangle - les charges sont assez légères en cas de rappel mais vous avez raison - la charge dynamique est une autre histoire malgré la capacité d’absorption des chocs du nylon… Je parie cependant que vous vous en seriez tous bien sortis en cas de test statique - Pour tenter ma chance, je dirais que la sangle résiste au-delà de 14kN
cordelette being tested

Comparatif Cordelette neuve

Résultats : KP : Nous avons réalisé les tests à l’aide de broches standard 10 mm J’ai attaché la cordelette au moyen d’un nœud de pêcheur double, et j’ai coupé la sangle en deux et l’ai attachée au moyen d'un nœud de sangle La cordelette - a cédé au niveau de la broche - 12,2 kN (2740lb) La sangle plate 9/16” Supertape - Échantillon #1 - a cédé au niveau de la broche - 14,4 kN (3226lb) - Échantillon #2 - a cédé au niveau de la broche - 13,8 kN (3099lb) On dirait que mon estimation de 14kN dans mon mail initial tombait assez juste : la charge statique avec les grimpeurs de votre groupe encordés sur la corde - pas de réel problème non plus même avec une charge dynamique - serait difficile à atteindre - en particulier étant donné que les matériaux s’étirent et absorbent l’énergie en cas de charge dynamique Malgré tout bonne idée de votre part de remplacer un vieux bout de corde servant de relais. En espérant vous avoir aidé, KP Depuis ma réponse, nous avons testé quelques nouvelles pièces supplémentaires à des fins de comparaison :

 

Sample

Rating

New

Customer

Supertape (water knot)

N/A

21.5kN (4823 lbf)

18.8kN (4232 lbf)

14.4kN (3226 lbf)

13.8kN (3099 lbf)

Cordelette (7mm) (double fisherman)

N/A

15.2kN (3417 lbf)

12.2kN (2740 lbf)

Supertape - Sewn

22kN

24.7kN (5550 lbf)

N/A

 

Observations, réflexions et commentaires

De la part du client :

Merci infiniment à vous ainsi qu’à BD ! Cela prouve votre engagement envers la sécurité et les utilisateurs finaux.

Rien ne vaut les données empiriques pour prendre les bonnes décisions !

Je suis surpris de la résistance de la vieille sangle plate 9/16”.

De quoi réévaluer entièrement ma perception du risque par rapport au risque réel.

Je le répète : nous examinons un seul point de donnée à partir des sangles et de la cordelette du client en les comparant à un équipement neuf puis en comparant même des sangles cousues à des sangles nouées. Oui effectivement la résistance diminue mais comme je l’ai expliqué dans les mails envoyés au client, dans une situation NORMALE, un ancrage utilisé pour le rappel n’est généralement pas soumis à des charges aussi importantes. Les charges de rappel classiques pèsent seulement deux à trois fois le poids du corps, au moment de la descente en rappel. Bien sûr cela dépend de la corde (statique vs dynamique), de la taille de la charge, etc … mais GÉNÉRALEMENT parlant, les charges de rappel n’entrent pas dans la catégorie kN à deux chiffres.

Chapeau bas à cet honorable grimpeur qui a pris sur lui de revenir le jour suivant pour remplacer les sangles sur ce relais ! C’est toujours une bonne idée de transporter un couteau et un bout de cordelette pour remplacer les sangles suspectes en montagne. Dans le grand ordre des choses, c’est extrêmement peu coûteux et cela prend seulement quelques minutes.

CONCLUSION

Donc quatre questions différentes émanant d’utilisateurs et quatre expériences simples et rapides qui apportent un éclairage :

Un harnais décoloré par le soleil provenant d’une vitrine de magasin. Les rayons du soleil affectent-ils la résistance d’un harnais ? 

Dans ce cas pas vraiment, mais cela reste possible, en fonction de la construction du harnais, de l’orientation par rapport aux rayons du soleil et de la quantité d’UV reçue. Il n’y a aucun doute quant au fait que la sangle décolorée sous l’effet du soleil voit sa résistance diminuer au fil du temps.

Une corde inutilisée correctement stockée qui date de plus de vingt ans. Est-ce que je peux quand même grimper avec ou est-ce que je dois m’en débarrasser et m’en procurer une neuve ?

Lors de notre test limité, cette corde s’est comportée comme si elle avait été fabriquée la veille, mais si c’était moi j’opterais pour une nouvelle corde de meilleure qualité technique qui ne m’obligerait pas à douter de l’état ou de la longévité de celle-ci dans un coin de ma tête.

Certains anneaux de sangles que mon partenaire a sur son porte-matériel paraissent douteux.  Au vu de leur état délabré, dois-je continuer à les utiliser ou dois-je les remplacer ?

La plupart de ces sangles étaient d’une résistance suffisante et on aurait pu grimper dessus plus longtemps, cependant il est certain que l’une d’elles était carrément douteuse.  Il est bon de se souvenir que ce n’est pas toujours facile de déterminer quel est l’état et le degré d’usure d’une pièce et je le répète, si du matériel dont votre vie dépend est suspect visuellement, votre état d’esprit en sera affecté lorsque vous grimperez et peut-être vaut-il mieux simplement le remplacer.  Et si vous souhaitez mettre du matériel au rebut, il vaut mieux vous assurer de l’éliminer complètement sans risque de le confondre avec du matériel fonctionnel et performant.

Quelques sangles et cordelettes sur lesquels un grimpeur terrorisé s’est encordé à un relais. Quatre grimpeurs se sont encordés sur quelques sangles et cordelettes à un relais sur arbre.  Y a-t-il une quelconque raison de s’inquiéter ? 

Que la sangle soit datée (sur la face extérieure de la zone sollicitée) était un avantage et pouvait donner une idée du temps passé dehors, à savoir à peine plus de deux ans. Le test donne pour résultat une sangle légèrement moins résistante qu’une neuve mais toujours complètement performante pour l’usage en rappel auquel elle est destinée.  Avec les années d’exposition au soleil, la résistance de cette sangle s’amoindrit progressivement, donc il est bon d’en être conscient, d’inspecter le matériel fixe et de le remplacer en cas de doute.

ULTIME REMARQUE

Il n’est pas toujours facile de déterminer l’intégrité structurelle d'un équipement. Vous ne connaissez probablement pas les antécédents en détails : a-t-il était stocké correctement ? Depuis combien de temps cette sangle est-elle fixée dans cette voie ? A quelle dose de soleil et/ou d’abrasion a-t-elle été soumise ?

N’oublions pas qu’en réalité, aussi robuste soit-il, et avec toutes les précautions prises pour qu’il dure longtemps, le matériel ne dure pas éternellement.

Restez prudents en montagne,

KP